Reptilia-area

L'hiver est propice aux ambiances magiques !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Stratégies de survie dans le désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noth'
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 1188
Age : 29
Localisation : La tête dans les nuages.
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Stratégies de survie dans le désert   Ven 11 Mai - 19:59

Les merveilles de l’adaptation on permit à certains animaux de résister à des conditions extrêmes.
Que ce soit comportemental, physiologique ou morphologique, l’adaptation animale ne cessera jamais de nous surprendre !
Voici quelques exemples dans les déserts.

Onymacris baccus vit dans le désert du Namib. Pour s’hydrater il pointe son arrière train en hauteur et se met dos à la brume en attendent que celle-ci se condense sur cette partie (brume venant de l’océan atlantique, seule source d’eau), puis les gouttes amassées rigolent le long des élytres pour arriver à la bouche.

Lorsqu’Oryx gazella halète, le flux d’air passe sur un fin réseau de vaisseaux sanguins se situant dans les naseaux et refroidit ainsi le sang qui se dirige vers le cerveau. De plus sa marche dans le sable est facilitée, cette espèce à des sabots plats.

Les serpents, comme Bitis peringueyi, se déplacent latéralement, et limitent ainsi le contact de leur corps avec le sable brûlant.

De nombreux animaux sont nocturne pour éviter les fortes chaleurs de la journée, et se cache donc en s’enfouissant, ou dans des grottes.

Camelus dromedarius, peut produire de l’eau. En effet, grâce à des réactions chimiques, la libération d'hydrogène (issu de graisses par exemple) se combine à l'oxygène apporté par la respiration et fournit le complément d'eau indispensable à la survie.

Scaphiopus couchii à adopté un rythme que nombreux d’entre nous rêverait d’avoir. Il passe son temps enterré en attendant une averse. Le martellement de l’eau le sort de sa torpeur, et il profite pour vite s’accoupler. Les têtards deviendront crapelets en moins de 2 semaines !

Voici quelques exemples, si vous en avez d’autres, n’hésitez pas !

_________________
Devenir animal, c'est se libérer de la souffrance d'être un homme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terrimage.com
La_reptilienne
membre actif
membre actif


Féminin Nombre de messages : 695
Age : 27
Localisation : Sur Reptilia... Sur un forum vivant quoi...
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Stratégies de survie dans le désert   Ven 11 Mai - 20:53

Très instructif!
En voici un autre exemple :

On trouve le rat kangourou d’Ord (Dipodomys ordii) dans les terres herbeuses intérieures arides et les déserts de l’ouest de l’Amérique du Nord, depuis le sud des Prairies du Canada jusqu’au centre du Mexique. Au Canada, l’espèce occupe une petite zone de dunes dans le sud-ouest de la Saskatchewan et le sud-est de l’Alberta et constitue une population isolée à la périphérie extrême-nord de la répartition de l’espèce.

Les rats kangourous sont adaptés aux milieux chauds, secs et désertiques :
1°) Leur nature nocturne et fouisseuse leur permet d’éviter la chaleur et de conserver l’eau.
2°) Ils peuvent survivre sans eau exogène : ils satisfont leurs besoins métaboliques en mangeant des graines.
3°) Ils sélectionnent les aliments ayant la plus haute teneur en eau dans des essais d’alimentation, et les graines cachées dans les terriers ont la capacité d’emmagasiner de l’eau en absorbant l’humidité ambiante.
4°) Ils n'ont pas de glandes sudoripares.
5°) Leurs reins ultra-performants limitent à 4% le taux en humidité de leurs déjections.
6°) Les voies nasales des rats kangourous sont formées de sorte que l’humidité se condense au moyen d’un système d’échange thermique à contre-courant, réduisant la perte d’eau.
En moyenne, les rats kangourous ont un métabolisme plus lent et perdent moins d’eau que d’autres mammifères de taille comparable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lareptilienne.skyblog.com/
Noth'
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 1188
Age : 29
Localisation : La tête dans les nuages.
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Stratégies de survie dans le désert   Dim 3 Juin - 15:10

Meroles anchietae, dans le désert du Namib toujours, effectue une sorte de danse.
Il garde toujours deux pattes en hauteur pour éviter le contact avec le sable brulant !

http://www.animalworld.com.br/repteis/repteis/lagartos/Termorregulacao__02.jpg

_________________
Devenir animal, c'est se libérer de la souffrance d'être un homme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terrimage.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stratégies de survie dans le désert   Aujourd'hui à 15:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Stratégies de survie dans le désert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» reportage ARTE : l'aventure de la vie, stratégies de survie
» Cinq stratégies face à la crise : Dior, Chopard, Hublot, Rolex et Swatch.
» les stratégies argumentatives
» Les stratégies argumentatives
» Une tornade de feu éclate dans le désert australien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptilia-area :: Observations en milieu naturel :: Nature en général-
Sauter vers: