Reptilia-area

L'hiver est propice aux ambiances magiques !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Technique de chasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noth'
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1188
Age : 29
Localisation : La tête dans les nuages.
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Technique de chasse   Dim 13 Mai - 16:58

Une partie extrêmement intéressante de l'observation animale réside dans l'observation de la chasse. Voici donc quelques exemples:

-Le Furcifer pardalis, tout comme les autres caméléons, projette sa langue sur l'insecte visé. Pour l'approche il se déplace lentement, imitant le mouvement des feuilles. Sa livrée cryptique se confond dans le décor, il n'as donc aucun mal à s'approcher. Il vise ensuite en fixant ses 2 yeux sur sa proie. Il déploie ensuite sa langue qui atteint une accélération de 500m.s-² (51g), le bout frappe violemment la proie, qui est sonné un moment. Le bout de la langue étant collante, la proie revient en même temps.

-Mobula mobular effectue des looping vers la surface pour concentrer le plancton. Puis les appendices en forme de cornes dirigent le plancton vers la "mâchoires".

-Antennarius pictus utilise un leurre sur sa tête pour attraper ses proies en embuscade. Mais si le poisson-grenouille loupe sa proie, il se peut que cette dernière reparte avec le leurre...

-Toxotes jaculatrix lance des jets d'eau puissants pour faire tomber les insectes dans l'eau et ainsi les déguster. Ces jets peuvent atteindre 1,5 m de haut !

-Scytodes thoracica s'approche lentement de sa proie, puis éjecte deux fils de soies toxique qui engluent la proie et la paralyse.

-Desmodus rotundus est hématophage...c’est à dire qu’il se nourrit de sang. Il découpe une petite partie de peau d’un grand mammifère, sans éveiller son attention, et lape le sang. Lorsque la "chasse" est un échec, les compagnons peuvent régurgiter du sang pour aider les autres.

-Enhydra lutris utilise des pierres pour briser les coquillages.

Voilà de maigres exemples qui illustrent quand même l’incroyable diversité de comportements !

Bien sur à compléter Wink

_________________
Devenir animal, c'est se libérer de la souffrance d'être un homme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terrimage.com
La_reptilienne
membre actif
membre actif
avatar

Féminin Nombre de messages : 695
Age : 28
Localisation : Sur Reptilia... Sur un forum vivant quoi...
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Technique de chasse   Lun 14 Mai - 18:29

Encore quelques exemples :

- Macroclemys temminckii (Tortue alligator), possède une sorte de petit vers rouge ressemblant à une larve de chironome qui lui sert d’appât pour attraper des poissons mais aussi d’autres tortues, et des amphibiens.
C’est une tortue qui chasse à l’affût : elle se pose au fond de l’eau et ouvre son bec en grand, attendant qu’une proie, attirée par l’appétissant "vers de vase", vienne se jeter dans sa gueule.

- Monocirrhus polyacanthus (Poisson feuille d'eau douce) se sert de sa ressemblance avec une feuille morte pour s'approcher tout doucement de ses proies... Il se tient toujours en position oblique, la tête dirigée vers le bas, et se laisse flotter parmi les plantes... lorsqu'une proie passe négligement à ses côtés, ce poisson ouvre largement sa bouche immense et l'aspire littéralement (de la même manière qu'un rascasse).

- Butis butis (Dormeur à tête pointue) a un comportement des plus étranges... Il se laisse dériver au fil de l'eau, tel un poisson mort, et dès qu'un petit poisson s'approche, il fait volte-face pour l'avaler, puis reprend la posture qu'il avait quitté quelques secondes auparavant...

- Pristis microdon (Poisson-scie de Leichardt) se sert de son rostre comme d'une épée... Il l'agite dans tous les sens au milieu d'un banc de poissons, de façon à les tuer avant de les ingérer.

- Potamotrygon motoro (Raie manta d'eau douce) recouvre sur le sol la proie convoitée et produit un jet d'eau de manière à mettre les grains du substrat en suspension : les aliments ainsi soulevés sont alors ingérés, et le sable est recraché.

- Mastophora dizzydeani réduit sa toile à une boulette imprégnée de salive et placée sur un fil. Elle produit une imitation du parfum d’un papillon de nuit femelle afin d’attirer les mâles. Quand un monsieur accourt, il se fait littéralement coller par la boulette, que l'araignée fait tourner comme un lasso, puis elle le ramène pour le déguster.

- Deinopis sp tisse une toile rectangulaire d'environ 1 cm de côté, se laisse pendre au dessus du substrat et attend qu'une proie se promène dessous pour l'enrouler dans son filet collant...

- Megaptera novaeangliae (baleine à bosse) chasse en utilisant un "filet de bulles". Cette technique peut impliquer un individu ou jusqu'à 16 baleines. Alors qu'elles sont sous l'eau, elles forment un cercle et nagent une derrière l'autre en relâchant de l'air, créant un mur de bulles qui piège la nourriture au centre aussi efficacement qu'un filet de pêcheur. Le "Leader" émettera ensuite un son strident. Ce son abasourdira les poissons et les forcera à se regrouper en formation plus serrée au centre du filet. Ce son est aussi un signal pour toutes les baleines qu'il est temps de faire surface, toutes en même temps, du bas vers le haut et d'ingurgiter toute la nourriture accumulée à l'aide de cette technique.

Expérience personnelle d'une technique de chasse très "opportuniste" :

- Lorsque je vivais en Normandie, nous avions un nid de guêpes dans une des dépendances sur notre terrain... la façade de notre ferme était exposée plein sud, à chaque fois qu'il y avait du soleil, des dizaines de tipules se posaient sur les murs... Et immanquablement, un groupe de guêpes venait s'approvisionner... chacune d'entre elles emportait une tipule, et tant qu'il y en avait, elles revenaient... Nous pouvions observer ce comportement le plus souvent dans les heures les plus chaudes de la journée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lareptilienne.skyblog.com/
Noth'
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1188
Age : 29
Localisation : La tête dans les nuages.
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Technique de chasse   Lun 21 Mai - 22:16

Je continue un peu avec ceux qui utilisent des "outils":

-Geospiza conirostris utilise des épines de cactus pour déloger les larves cachés dans l'écorce.

-Neophron percnopterus utilise une pierre pour briser les oeufs d'autruches dont il est friand. Il prend la pierre dans son bec, puis la laisse tomber sur l'oeufs, jusqu'à ce qu'une fente apparraisse. Puis il y introduit son bec et commence le repas.

Comme dis plus haut Enhydra lutris.

_________________
Devenir animal, c'est se libérer de la souffrance d'être un homme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terrimage.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Technique de chasse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Technique de chasse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Documentaire] Technique de chasse des orques de Patagonie
» Journée stage "chasse de survie"
» Le musée du braconnage
» Quel matériel pour piège lumineux ?
» ?????????????????????????????????????????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptilia-area :: Observations en milieu naturel :: Nature en général-
Sauter vers: