Reptilia-area

L'hiver est propice aux ambiances magiques !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fuite et autres moyens de défenses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noth'
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 1188
Age : 29
Localisation : La tête dans les nuages.
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Fuite et autres moyens de défenses   Jeu 31 Mai - 20:04

Une des stratégies de survie de l’espèce réside dans les capacités de fuites et/ou de défenses face à un prédateur potentiel.

Voici quelques exemples :

-Tachyglossus aculeatus s’enfoui rapidement dans le sol, à la verticale. Il laisse dépasser l’extrémité de ses piquants. Si le sol est trop dur, il se roule en boule.

-Cynocephalus volans, à l’approche d’un prédateur, déploie les replis de peau et plane ! Il peut parcourir une distance de 135m, et possède une excellente vue pour atterrir avec précision.
http://www.uq.edu.au/nuq/jack/slides/jp56.jpg

-Mephitis mephitis lance une parade d’intimidation…si le prédateurs persévère elle lâche un jet de musc….très repoussant !

-Natrix natrix fait la morte en se mettant sur le dos, en laissant la mâchoire ouverte et en laissant pendre sa langue.
http://www.herpetofauna.at/gallery/apennin/bilder/34d-Natrix-natrix.jpg

-Suricata suricatta est une espèce grégaire. Lors de la chasse, les sentinelles préviennent les autres individus s’il y a dangers. Au son de l’alerte, tout le monde rentre dans les terriers.
http://www.dinosoria.com/mammifere/suricate_ld01.jpg

-Basiliscus plumifrons...Court sur l’eau ! Il est tellement rapide que ses pattes ne s’enfoncent pas, et peut ainsi fuir très rapidement.
http://www.dailymotion.com/relevance/search/basilic/video/xj0wi_le-basilic-court-sur-leau

-Cordylus cataphractus fuit…si il voit que le prédateur est trop rapide, il se met en boule et se laisse rouler…à la fin de la fuite, seul ses épines sont montré et dissuadent ainsi le prédateur.
http://academic.sun.ac.za/botzoo/cindy/DSC00015.JPG

-Si un Takydromus sexlineatus est stressé à l’arrivé d’un prédateurs, il peut choisir de sacrifier sa queue (5 à 6 fois plus longues que son corps)…celle-ci bougeras toute seul, déstabilisant le prédateur suffisamment longtemps pour pouvoir fuir.


-Phrynosoma modestum à la particularité de faire giclé du sang sur son prédateur !
http://www.dailymotion.com/relevance/search/varan/video/x3jbnl_lezard-vs-loup_fun

-Tetradactylus tetradactylus nage dans l’herbe ! Il possède une queue qui fait plus des deux tiers du corps, il peut plaquer ses pattes contre son corps, et fuir en ondulant dans les herbes ! S’il se fait rattraper, il peut perdre sa queue.

-Vermicella annulata projette son corps en faisant des boucles au dessus du sol. Il engendre ainsi une illusion d’optique déconcertant son prédateur, et fuit ainsi rapidement.

-Pleurodema bibroni se retourne…il posséde en effet sur sont dos deux faux yeux, pour impressionner l’ennemi.
http://www.dinosoria.com/crapaud.htm

-Phyllobates terribilis possède une livrée aposématique, signalant à un prédateur qu’il est toxique.
http://www.geocities.com/Heartland/Woods/8780/terribilis.jpg

-Octopus vulgaris peut lâcher un jet d’encre s’il est menacé. Pendant que le prédateur se débarrasse de l’encre, le poulpe change de couleur extrêmement vite, et se confond parfaitement avec son environnement.
http://www.dailymotion.com/relevance/search/pieuvre/video/x1791e_pieuvre-camouflage

Bien sur à compléter Wink

_________________
Devenir animal, c'est se libérer de la souffrance d'être un homme.



Dernière édition par le Dim 25 Nov - 3:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terrimage.com
La_reptilienne
membre actif
membre actif


Féminin Nombre de messages : 695
Age : 27
Localisation : Sur Reptilia... Sur un forum vivant quoi...
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Fuite et autres moyens de défenses   Ven 1 Juin - 16:01

D'autres exemples en ce qui concerne les poissons :

- Les poissons chirurgiens (Acanthurus sp) possèdent un scalpel rétractile de chaque côté de leur nageoire caudale. Dès qu'ils se sentent menacés, ils s'en servent pour intimider et blesser leurs adversaires.

- Chez les rascasses (Pterois sp), les premiers rayons durs de la nageoire dorsale et tous les rayons des nageoires pectorales contiennent des glandes à venin.Toutes les rascasses sont venimeuses, mais la Pterois volitans est particulièrement dangereuse. Dès qu'elles sont menacées, les rascasses deviennent agressives et n'hésitent pas à pratiquer la "défense active".

- Le gourami nain (Trichopsis vittata) et certains poissons-anges (Pomacanthus sp, Apolemichthys sp...) , ont la particularité d'émettre des grognements très perceptibles malgrès leur modeste taille (surtout pour le Trichopsis vittata, qui ne dépasse pas les 7 cm).

- Beaucoup de petits characidés d'eau douce grégaires (Hyphessobrycon sp, Paracheirodon sp...) utilisent des phéromones pour signaler un danger... Si l'un des individus du banc produit cette phéromone, tous les poissons vont partir dans tous les sens, de façon à déconcerter le prédateur...

- Les poissons-hachettes (Carnegiella strigata) ont la faculté de littéralement "voler dans les airs". Les nageoires pectorales peuvent être prises pour des ailes, elles permettent aux poissons-hachettes de faire des sauts étonnants au-dessus de la surface de l'eau, de "planer" sur quelques mètres, quand ils se sentent menacés. Des Carnegiella strigata sauvages peuvent couvrir des distances étonnantes vue leur petite taille (40 mètres environ) au-dessus de la rivière en agitant énergiquement leurs nageoires grâce à leurs muscles pectoraux pour se déplacer dans l'air.

- Dans le même genre que les poissons-hachettes, mais en plus "spectaculaire", les poissons volants (Exocoetus Cypselurus) vivent en bancs nageants à la surface pour trouver leur nourriture. Ils sont capables de voler (ou plutôt planer) sur une distance de 10 à 200 m à un altitude moyenne de 1 m lorsqu’ils veulent fuir un prédateurs. Ils décollent à une vitesse pouvant atteindre 60 km/h et atterrissent à 30 km/h, ils sont capables d’effectuer plusieurs sauts de suite (en moyenne 2 ). Ce sont leurs nageoires pectorales qui font offices d'ailes.

- L'anguille électrique (Electrophorus electricus) possède un grand organe électrique qui occupe à peu près 80% des flancs. Lorsqu'un animal s'approche d'elle, celle-ci le considère comme un prédateur potentiel et peut lui envoyer une décharge d'une force d'1 ampère et des tensions jusqu'à 600 volts qui sont assez élevées pour étourdir de grands mammifères...

- Le poisson-papillon cocher (Chaetodon auriga) a un rond noir faisant penser à un oeil à l'extrémité de sa nageoire dorsale, ainsi, lorsque le poisson fuit, le prédateur se laisse surprendre dans le sens de direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lareptilienne.skyblog.com/
Opistho
Modo
Modo


Masculin Nombre de messages : 517
Age : 37
Localisation : avec mes milans
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Fuite et autres moyens de défenses   Sam 2 Juin - 16:08

super interessant !
la nature est vraiment bien faite !!
merci pour toutes ces infos !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remidupouy.webs.com/
Noth'
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 1188
Age : 29
Localisation : La tête dans les nuages.
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Fuite et autres moyens de défenses   Dim 3 Juin - 1:45

Ca c'est clair !! C'est trop trop impressionant !
J'ai rajouter quelques liens pour illustrer un peu le tout (les idéo sont top, surtout la pieuvre !).

_________________
Devenir animal, c'est se libérer de la souffrance d'être un homme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terrimage.com
La_reptilienne
membre actif
membre actif


Féminin Nombre de messages : 695
Age : 27
Localisation : Sur Reptilia... Sur un forum vivant quoi...
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Fuite et autres moyens de défenses   Dim 3 Juin - 2:15

Cool!

Merci pour les liens! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lareptilienne.skyblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fuite et autres moyens de défenses   Dim 3 Juin - 22:08

J'aimerais rajouter quelques points:

-Certains Lampropeltis ont une coloration qui imite celles de certains venimeux les serpents corail(Micrurus sp..Ainsi certains Lampropeltis donnent l'impression aux prédateurs qu'ils sont dangereux alors qu'ils sont inoffensif.

-Le scinque à langue bleu(Tiliqua Scincoides) possède un leurre qu'il utilise en cas d'agression,il déploie sa langue bleu dans le but d'impressioner ses prédateurs.En bref il s'agit d'une posture de "bluff"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fuite et autres moyens de défenses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fuite et autres moyens de défenses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensions, garderies, chenils, et autres moyens de faire garder nos petits protégés.
» agressivité avec les autres chien depuis peu.
» fuite manometre CO2
» d'autres poissons malawi??
» husky et les autres chiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptilia-area :: Observations en milieu naturel :: Nature en général-
Sauter vers: