Reptilia-area

L'hiver est propice aux ambiances magiques !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vipéres Aspic,Péliade,Séoane et d'Orsini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kalyce
membre actif
membre actif


Féminin Nombre de messages : 398
Age : 41
Localisation : dans mon appart enfin !!!!
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Vipéres Aspic,Péliade,Séoane et d'Orsini   Lun 2 Avr - 16:26

LES VIPERES


Vipére dérive du latin vivipara qui signifie «qui met au monde ses petits vivants». En effet, les vipéreaux sont complètement formés lorsque leur mère les met bas dans une fine enveloppe.

La vipère aspic (Vipera aspis):



Aspic est le nom donné au petit cobra venimeux d' Egypte et la vipère aspic fait partie des espèces venimeuses.
Si elle peut être observée de près, elle s' identifie par des pupilles fendues, un museau retroussé et plusieurs rangées d’ écailles entre l’ oeil et la gueule.
Ayant besoin d' espaces naturels intacts pour vivre, elle a presque complètement déserté les plaines pour se réfugier en altitude.
En juillet, les femelles pondent de 2 à 12 oeufs dont les petits s'expulsent aussitôt.
C' est une espèce relativement peu agressive dont l' activité est conditionnée par un bon ensoleillement.
Taille : 70 cm 2 mues par an
Alimentation : rongeurs insectivores oiseaux amphibiens
Milieu : endroits ensoleillés, chemins herbeux, perriers. Mais elle se trouve aussi près d' étangs et sources.

La vipère péliade (Vipera berus):



La vipère péliade est une vipère à museau arrondi. Son corps est assez épais, la queue courte et pointue et le cou bien marqué.
Sa couleur est variable : brun, noir, rougeâtre avec des dessins brun foncé à noir en zigzag sur le dos.
Elle habite dans les zones humides : prairies, tourbières, marécages...
Elle hiberne d'octobre à mars.
A partir de 5-6 ans, la femelle donne naissance de 5 à 15 vipéreaux entre fin août et début octobre.
Son alimentation est composée principalement de rongeurs. Mais elle varie parfois son alimentation avec des oiseaux (surtout des oisillons dans les nids), des lézards, des amphibiens (grenouilles...)
Taille : 75 cm, 2 mues par an.
Alimentation : rongeurs oiseaux lézards.
Milieu : zones humides.


La vipère de Séoane (Vipera seoanei):



La vipère de Séoane se rencontre dans les Pyrénées et au Pays basque.
Ayant besoin d'espaces naturels intacts pour vivre, elle a presque complètement déserté les plaines pour se réfugier en altitude.
Entre fin août et début octobre, les femelles donnent le jour à entre 3 et 8 vipéreaux.
Son activité principalement diurne, peut devenir nocturne en été.
Elle fait partie des espèces venimeuses.
Taille : 50 cm, 2 mues par an
Alimentation : rongeurs crapauds lézards oiseaux
Milieu : endroits ensoleillés


La vipère d' Orsini (Vipera ursinii):


La vipère d' Orsini se caractérise par une seule écaille sur le dessus du museau.
Elle se rencontre dans quelques endroits des Alpes de Haute Provence en particulier sur les zones de montagne exposées au Sud où pousse le genévrier nain.
La vipère d'Orsini ne pond pas d' oeufs. Après un seul accouplement en mai, la mise-bas de 3 à 4 vipéreaux a lieu en septembre.
Elle est diurne, calme et peu agressive. Elle se défend activement dès qu' elle est inquiétée mais son venin est 3 à 4 fois moins toxique que celui de la vipère aspic.
Taille : 40 cm, 2 mues par an.
Alimentation : lézards rongeurs sauterelles grillons.
Milieu : prairies avec affleurements calcaires.
En France, il est rare qu' une morsure de serpent provoque la mort. Il est toutefois prudent en cas de morsure, de procéder à un certain nombre d' actions et éviter un certain nombre d' erreurs.



Sources:

http://www.vertdeterre.com
http://www.essi.fr/~prevosto/serpent
http://www.chru-lille.fr
http://perso.orange.fr/trebla-mountain/Pages%20animaux/Reptiles/viperes.
htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vipéres Aspic,Péliade,Séoane et d'Orsini
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vipére aspic exceptionnelle, en 54.
» Vipère péliade, ai-je bien fait ?
» Fiche - Vipère aspic
» La vipère aspic
» vipere aspic ( Vipera aspis )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptilia-area :: Observations en milieu naturel :: Reptiles-
Sauter vers: