Reptilia-area

L'hiver est propice aux ambiances magiques !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Notion de fatigue chez les insectes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noth'
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 1188
Age : 28
Localisation : La tête dans les nuages.
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Notion de fatigue chez les insectes ?   Lun 27 Aoû - 10:33

Petite question que je me suis posé en attendant qu'une libellule se pose, ou qu'un scarabée arréte de marcher.
Est-ce que les insectes peuvent être fatigué ? Chez les mammifères on voit nettement les chiens haleter, chez les reptiles les lézards finissent par s'apuiser..mais chez les insectes on à l'impression qu'ils ont des ressources infinis ! Est-ce juste une impression ou fait réel ? Par exemple les abeilles qui butinent non-stop !
Le seul moment de repos est la nuit ou il fait froid ? Est-ce que c'est la chaleur qui leur donne de l'énergie ?

_________________
Devenir animal, c'est se libérer de la souffrance d'être un homme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terrimage.com
La_reptilienne
membre actif
membre actif


Féminin Nombre de messages : 695
Age : 27
Localisation : Sur Reptilia... Sur un forum vivant quoi...
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Notion de fatigue chez les insectes ?   Lun 27 Aoû - 13:21

Comme tout être vivant, l'insecte (ou arthropode? pour viser plus large) peut ressentir la fatigue... ("être vivant", je parle de la faune, non pas de la flore).

La chaleur fournit l'énergie nécessaire à leur fonctionnement (les fourmis sortent d'hibernation à 12°C et restent dans un état de torpeur durant les nuits fraîches du printemps jusqu'à l'automne).
Il suffit de voir à quel point les insectes sont plus actifs et vifs quand la chaleur du soleil a réchauffé leur corps pour se rendre compte qu'elle leur est indispensable dans bien des cas.
Mais tous ne sont pas capables de supporter des températures trop hautes, qui peuvent être mortels pour certains d'entre eux. Tout est histoire de rythme biologique et bien entendu de caractéristiques spécifiques des ces ptits êtres.

Par "fatigue", tout dépend ce que l'on veut dire, ce que l'on croit dire, ou ce que l'on pense dire... Quand on dit que l'on est fatigué, bien souvent c'est de la feinéantise... L'être humain est ainsi fait...
Ce n'est pas parce que j'ai passé ma journée d'hier à surveiller 3 enfants en bas-âge qui se battaient entre eux pour me mener la vie dure que je vais mourir, mais c'est humain de se plaindre un peu sur son sort... La conception de l'énergie et de son manque est différent... Attention à l'anthropomorphisme...
L'insecte lui, n'a pas d'état d'âme, "il ne pense pas, il est"... S'il est "frébrile", c'est parce que son corps ne suit plus, et non pas parce qu'il pense être à bout...

De ce fait, on pourrait presque considérer qu'un insecte fatigué est à la fin de sa vie, car jusqu'à l'épuisement de son énergie, il vivra comme si de rien n'était, jusqu'au moment où un prédateur surgira et où il attaquera celui-ci, qui n'aura plus la force de se défendre...
C'est triste, mais la proie n'a pas le droit à un quelconque état de faiblesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lareptilienne.skyblog.com/
Schrenki
Interressé(e)
Interressé(e)


Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Notion de fatigue chez les insectes ?   Lun 27 Aoû - 23:00

HS : les abeilles butineuses vivent moins longtemps que les nourrices, la dépense d'énergie influe donc directement sur l'espérance de vie d'un insecte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_reptilienne
membre actif
membre actif


Féminin Nombre de messages : 695
Age : 27
Localisation : Sur Reptilia... Sur un forum vivant quoi...
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Notion de fatigue chez les insectes ?   Lun 27 Aoû - 23:15

Mmmmm...

Dès qu'elle sort de sa cellule, l'abeille est nourrie par ses soeurs, après quoi elle se met au travail.
Pendant les trois premiers jours de sa vie, elle se livre aux tâches domestiques.
Le troisième jour, elle subit des transformations physiques avec l'apparition près de la bouche de glandes produisant de la gelée royale.
Elle devient alors nourrice.
Ces glandesvont ensuite diminuer d'importance et, peu à peu, de nouvelles glandes, situées cette fois sous l'abdomen, vont se mettre en marche.
Ce sont les glandes cirières qui produiront la cire nécessaire à construire et réparer les rayons de la cité.
A partir du douzième jour, l'abeille devient maçonne.
Elle construit les alvéoles qui constituent les rayons de cire. C'est à partir du dix-huitième jour que ces glandes cirières vont à leur tour cesser de fonctionner.
L'ouvrière deviendra alors gardienne, le temps de se familiariser avec le monde extérieur, puis butineuse.
Elle mourra butineuse. Wink

(Merci Bernard Werber!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lareptilienne.skyblog.com/
Schrenki
Interressé(e)
Interressé(e)


Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Notion de fatigue chez les insectes ?   Mar 28 Aoû - 22:35

Autant pour moi, je ne sais pas d'où ça m'est venu Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Notion de fatigue chez les insectes ?   Aujourd'hui à 21:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Notion de fatigue chez les insectes ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» notion du temps chez le chien
» La notion de temps chez le chien
» La notion de temps chez le chat
» fatigue
» Les insectes sont-ils gênés par les ultrasons?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptilia-area :: Observations en milieu naturel :: Arthropodes-
Sauter vers: