Reptilia-area

L'hiver est propice aux ambiances magiques !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Absinthe, entre mythe et réalité…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rissou_zion
Interressé(e)
Interressé(e)


Masculin Nombre de messages : 288
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Absinthe, entre mythe et réalité…   Ven 12 Oct - 19:06

Tout le monde a en mémoire un film, mettant en scène le rituelle de l’absinthe… Tout le monde connaît les tableaux absinthés du maître Van Gogh, les poèmes délirants de Baudelaire, Verlaine ou encore Rimbaud… Tout le monde porte en lui une fascination ou une crainte vis-à-vis de ce breuvage interdit… Depuis plus d’un siècle, la fée verte est au cœur de tous les fantasmes, elle rend fou, aveugle, etc…

Rappels historiques :
C’est dans la deuxième moitié du XIXe siècle que l’absinthe connaît ses heures de gloires. Entre cinq et sept heures, l'air des grands boulevards de Paris s'emplit d'absinthe : l'Heure Verte comme on l'appelle, sonne dans la ville ! Elle est alors le sujet d’inspiration privilégié des artistes, peintres, poètes et écrivains…
A la fin du XIXe siècle, la consommation d’absinthe atteint 2L/personne/an. Au début du XXe siècle la demande est tel, notamment dans le milieu artistique qu’elle devient peu à peu le symbole de l'alcoolisme et s'attire les foudres des ligues de moralité qui voient en elle le vecteur de la criminalité, de la tuberculose, de la violence conjugale, de l'aliénation et de la baisse de la natalité ! En 1901, la création de la Ligue Nationale Contre l'Alcoolisme cherche à sensibiliser l'opinion et multiplie les affiches, tracts, campagnes, pétitions, etc ; la croisade contre l'absinthe a commencé et se poursuivra pendant 14 ans.

En Suisse où la mobilisation contre l'absinthe est moins importante qu'en France, un fait divers (un père de famille alcoolique notoire massacre sa famille après avoir fait la tournée des bars) achève de convaincre les législateurs de la dangerosité de l'absinthe, l'interdiction est votée en 1910. En France, un décret demande aux préfets d'interdire la vente d'absinthe dans les établissements publics en 1914, réservant la boisson à une consommation chez soi. Mais la fraude restant possible, le gouvernement interdit finalement un an plus tard la fabrication et la circulation d'absinthe.


Aujourd’hui :
En Suisse dans le Val de Travers, berceau de l'absinthe, la fabrication n'a jamais vraiment cessé malgré l'interdiction. Des distilleries clandestines ont continué à fonctionner en dépit de descentes de police régulières. En 1988, une directive européenne autorise la présence de thuyone (principe actif de l’absinthe) dans l'alimentation et les alcools : ça tombe à merveille, cela permet donc concrètement de produire de l'absinthe. Aujourd’hui, l’absinthe est donc à nouveau légale… Il est donc aujourd’hui, en toute légalité, possible de boire les absinthes des Heures Vertes du XIXe…


"On a retiré la molécule", "l'absinthe rend fou", "l'absinthe donne des hallucinations", "l'absinthe de maintenant n'est plus toxique": le mythe de l'absinthe et son cortège d'hallucinations prend ses sources dans la thuyone. Ce principe actif fait encore couler beaucoup d'encre et continue à attiser la curiosité et à déchaîner les discussions…
C'est un débat stérile qui s'alimente de son propre feu, exactement comme si le café avait été diabolisé à cause de la caféine.
La thuyone est devenu une légende urbaine, l'élément marketing des "absinths" (toujours sans E) tchèques qui s'en proclament gavées, comme si c'était les seules à être authentiques, alors que c'est l'inverse !
La vérité est toute autre, simple, pleine de bon sens : l'absinthe était un apéritif de plantes dont la seul nocivité résidait dans... l'alcool, présent jusqu'à 74% et qui déchaîna l'alcoolisme et les terribles maux qui l'accompagnent : delirium tremens, déchéance, ruine…

Alors oui l'absinthe est à nouveau légale mais bien entendu à consommer avec modération... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrariophile.skyrock.com/
Noth'
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 1188
Age : 29
Localisation : La tête dans les nuages.
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Absinthe, entre mythe et réalité…   Ven 12 Oct - 19:11

Ah on touche pas au café hein ! Laughing

Ow drolement intéressant ca, je croyais que c'été encore interdit et que pas mal de monde allait en chercher en Espagne !
Donc ce serait légal ? Un alcool supérieur à 70° ?

_________________
Devenir animal, c'est se libérer de la souffrance d'être un homme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terrimage.com
rissou_zion
Interressé(e)
Interressé(e)


Masculin Nombre de messages : 288
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Absinthe, entre mythe et réalité…   Ven 12 Oct - 19:26

Oui c'est bien légale mais comme nous sommes en France, la reglementation est spéciale (pour changer Razz ). La commercialisation de boisson sous l'appelation "absinthe" est encore interdite, les distilateurs bien qu'utilisant les mêmes recettes qu'autrefois doivent appeler leur breuvage "spiritueux à base de plante d'absinthe"... C'est la France quoi...

Par contre, c'est réglementé le taux de thuyone ne doit pas dépasser 35mg/L... La découverte en 2006 de bouteilles d'époque a révélé que le taux de thuyone était de 17 mg/L, donc inutile de changer les recettes...

Que les gens aillent en chercher en Espagne, c'est à mon avis pour deux raisons. La première est par pure ignorance, en pensant que c'est encore interdit en France ou que celle que l'on trouve n'est pas la "vraie". Ou alors pour des raisons économiques, l'absinthe françaises (et Suisses, enfin traditionnelles) étant élaboré selon les recettes anciennes et dans les règles de l'art (totalement naturelement), elle est un alcool relativement onéreux. Pour être concret, j'ai acheté une bouteille de "Clandestine Marianne 55°" d'Artemisia à 55euros...
L'absinthe Espagnol ou Tchèque d'aujourd'hui n'a rien a voir avec les absinthes d'époque, elle sont vertes fluo, totalement artificielles titrant parfois jusqu'a 90°. On les verse sur un sucre que l'on fait flamber ensuite (sacrilège pour tout absintheur qui se respecte)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrariophile.skyrock.com/
Noth'
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 1188
Age : 29
Localisation : La tête dans les nuages.
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Absinthe, entre mythe et réalité…   Ven 12 Oct - 19:34

Ah ouais ! C'est vrai que maintenant l'Espagne est devenu un carrefour, avec les cigarettes et l'alcool...

Et concrétement le thuyone serait responsable de quoi ? Il y a des effets nocifs ?

_________________
Devenir animal, c'est se libérer de la souffrance d'être un homme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terrimage.com
rissou_zion
Interressé(e)
Interressé(e)


Masculin Nombre de messages : 288
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Absinthe, entre mythe et réalité…   Ven 12 Oct - 20:00

Oui, la thuyone, comme tous les alcaloïdes trouvant des recepteurs dans le cerveau humain a des effets néfastes. La thuyone alpha (qui trouve des recepteurs contrairement à la beta) est une molécule pouvant être à l'origine de convulsions pouvant être assimilé à l'épilepsie... Certains artiste estime sous absinthe avoir une vision plus clair du monde qui les entoure...
Bon, cela dit, des études récentes ont montré que les premiers effets de la thuyone sur l'attention correspondent à une ingestion de 0,28 mg par kilo de thuyone, l'équivalent de un demi litre d'absinthe ayant un taux de thuyone de 50 mg/l !
Une grande part de psychologique donc, le rituel de la cuillère, du sucre, de l'eau glacé versé au goutte à goutte, du trouble etc... Peut-être que servit comme un pastis, en ouvrant le robinet à grande eau au dessus de son verre, les effets ne sont pas les mêmes... Laughing

Certaines personne m'ont rapporté qu'après avoir bu 10-12 absinthes ils commençaient à voir flou lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrariophile.skyrock.com/
La_reptilienne
membre actif
membre actif


Féminin Nombre de messages : 695
Age : 27
Localisation : Sur Reptilia... Sur un forum vivant quoi...
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Absinthe, entre mythe et réalité…   Sam 13 Oct - 2:05

Très intéressant Rissou!
J'ai bien fait de me lever en pleine nuit cyclops
Je pensais aussi que l'absinthe était interdite en France (et la réglementation en France, m'en parle pas Shocked )

Par contre, rien de penser à ces alcools (à 70%? Mon Dieuuuu! What a Face ) j'en ai la tête qui tourne...

Avec 10/12 absinthes on voit flou? ... Moi je dirais : à vérifier, mais pas sur moi, please Razz

Citation :
La thuyone alpha (qui trouve des recepteurs contrairement à la beta) est une molécule pouvant être à l'origine de convulsions pouvant être assimilé à l'épilepsie... Certains artiste estime sous absinthe avoir une vision plus clair du monde qui les entoure...


Les Pythies s'en servaient? Ca ressemble assez aux symptômes qu'elles avaient (Oh il faut que je me taise sinon Noth' va me débouler dessus en voyant que je parle d'antiquité/mythologie Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lareptilienne.skyblog.com/
rissou_zion
Interressé(e)
Interressé(e)


Masculin Nombre de messages : 288
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Absinthe, entre mythe et réalité…   Sam 13 Oct - 14:47

La_reptilienne a écrit:

Par contre, rien de penser à ces alcools (à 70%? Mon Dieuuuu! What a Face ) j'en ai la tête qui tourne...

Faut le diluer avec de l'eau la Reptilienne Wink 1volume d'absinthe pour 3 volumes d'eau et un sucre, ça adoucit le bordel Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrariophile.skyrock.com/
crowley
Interressé(e)
Interressé(e)


Masculin Nombre de messages : 97
Age : 30
Localisation : 67
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Absinthe, entre mythe et réalité…   Sam 13 Oct - 15:58

rissou_zion a écrit:
La_reptilienne a écrit:

Par contre, rien de penser à ces alcools (à 70%? Mon Dieuuuu! What a Face ) j'en ai la tête qui tourne...

Faut le diluer avec de l'eau la Reptilienne Wink 1volume d'absinthe pour 3 volumes d'eau et un sucre, ça adoucit le bordel Laughing

Evil or Very Mad pas pur, pas bon Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David LEGER
Naturaliste confirmé


Masculin Nombre de messages : 107
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Absinthe, entre mythe et réalité…   Dim 14 Oct - 18:56

ça me fait penser que je connais un Baudelaire en puissance et qui se marie l'année prochaine. Je lui aurait bien offert de la VRAIE absynthe pour le coup. Je peux trouver ça chez qui exactement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.photo-invivo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Absinthe, entre mythe et réalité…   

Revenir en haut Aller en bas
 
Absinthe, entre mythe et réalité…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mythe et réalité ...
» Serpents géants:mythe ou réalité?
» mythe ou réalité ?
» L'élevage: entre mythe et réalité
» L'identité de l'Auvergne : mythe ou réalité historique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptilia-area :: Divers :: Blabla-
Sauter vers: